HOP BD

Critiques de Bandes Dessinées depuis 2006


TOP Bandes Dessinées 2014

Publié par benoit sur 9 Janvier 2015, 17:59pm

TOP Bandes Dessinées 2014

L’arabe du futur, la jeunesse au Moyen-Orient de Riad Sattouf

Entre histoire personnelle et peinture d’une société Libyenne gangrénée part des années de dictature, Riad Sattouf trouve le juste équilibre, nous offrant le premier volet d’une BD déjà plus qu’indispensable qui se déclinera en 3 volumes. (chronique)

Moi René Tardi, prisonnier de guerre au Stalag IIB – tome 2

Si l’aspect formel est irréprochable comme toujours chez Tardi, que dire du texte, extrêmement brillant lui-aussi, terriblement réaliste, pour ne pas dire naturaliste, mais aussi d’une grande sobriété, sans glorification, sans héroïsme. La grande classe. (chronique)

Le Tirailleur – Alain Bujak & Piero Macola

Le récit poignant de la vie d’un vieil algérien au départ jeune berger au dans son pays, et qui se retrouve enrôlé dans l’armée française en 1939 au sein de laquelle il combattra jusqu’en 1954. (chronique)

Florange: Une lutte d’aujourd’hui – Tristan Thil & Zoé Thouron

Un témoignage sur un un monde en voie de disparation et sur une époque où les hommes politiques ont de moins en moins de pouvoir face aux industriels et aux financiers. (chronique)

Le Teckel – Hervé Bourhis

Un visiteur médical aussi blasé que ringard ayant pour mission de fourguer la dernière version d’un médicament anti-douleur auprès de médecins de Province. C’est drôle original et enlevé. (chronique)

La Revue Dessinée – Collectif

Une formidable revue trimestrielle en ligne de près de 200 pages qui propose chaque trimestre des reportages et des enquêtes extrêmement fouillées. 2 ans déjà ! (chronique)

La Nueve – Paco Roca

Un vieil espagnol se confie à un journaliste pour évoquer l’incroyable histoire de La Nueve. Un copieux roman graphique, véritable récit d’une aventure humaine hors du commun qui mêle avec habileté petite et grand histoire. (chronique)

Lap! un roman d’apprentissage – Aurélia Aurita

Aurélia Aurita dresse un portrait contrasté et sans détour d’un lycée autogéré de Paris montrant toute les difficultés qu’il peut y avoir à faire vivre un système. Drôle, émouvant et passionnant. (chronique)

Sukkwan Island – Ugo Bienvenu

Adaptation aussi sobre que réussie du roman éponyme de de David Vann racontant l’exil tragique d’un père et e son fils sur une ile déserte. Poignant.

Blast t.4 – Pourvu que les Bouddhistes se trompent

Comme pour les trois précédents tomes, c’est un moment de lecture d’une rare intensité que nous offre Larcenet avec un dénouement sans concession à cette incroyable histoire, à ce conte aux frontières du réel et du fantastique. (chronique)

Nous sommes sociaux !