HOP BD

Critiques de Bandes Dessinées depuis 2006


Etienne Davodeau : Les mauvaises gens

Publié par BDblog sur 12 Août 2006, 17:35pm

Catégories : #bdblog




En faisant un retour sur les terres de son enfance, Etienne Davodeau nous fait faire un bond dans le passé pour nous raconter, à sa manière, à travers divers témoignage qu’il met en scène ici, ce que fut le son enfance dans sa région d’origine : Les Mauges, du côté d’Angers. Il raconte comment l’église et l’usine, longtemps les deux piliers incontournable de la vie au en ce milieu du XXème siècle, ont pesé sur la société et ont l’ont fait évoluer jusqu’au 10 mai 1981 (date de l’élection de François Mitterrand), là où se termine l’album.

Tout au long des 176 pages que dure ce poignant récit, Davodeau dessine et fait parler ses parents, avec beaucoup de pudeurs et de respect. On y découvre des gens humbles qui ont été au cœur des luttes sociales et politiques dans les années 60 et 70. On y apprend la difficulté de vie à l’usine et la toute puissance des patrons, les luttes syndicales, alors très dures à l’époque, les jeunesses catholiques ouvrières, le militantisme auquel étaient  très attachés les parents et proches de l’auteur.

Un bel hommage et un témoignage d’amour parental, mais aussi, un portrait à froid d’une époque belle et bien révolue.

Delcourt/encrages - 176p, 13.95€



Nous sommes sociaux !