HOP BD

Critiques de Bandes Dessinées depuis 2006


Simon Hureau : Bureau des prolongations

Publié par benoit sur 27 Août 2006, 21:42pm

Catégories : #bdblog



Dans Bureau des prolongations, qui peut être considéré comme la suite de "Palaces", puisque Simon Hureau y raconte comment ce voyage s’est déroulé bien malgré lui, et comment il a du faire face au vol de ses papiers, de ses carnets de croquis et de son passeport ; entraînant ainsi une prolongation bien involontaire de son séjour et des démarches impossibles pour récupérer passeport et visa.

Bien au-delà du simple carnet de voyage, "Bureau des prolongations" est le récit d’une véritable aventure  dans lequel il nous raconte, un peu à la manière des grand reporters dans les récits de voyages de la grande littérature, bien plus que le séjour d’un homme dans un pays inconnu, mais fait véritablement une sorte de portrait, d’état des lieux, du Cambodge actuel, tel qu’il l’a vécu.

D’une grande précision et fourmillant de détails, son récit nous mène dans des endroits de Phnom Penh où nul touriste n’oserait aller, nous fait rencontrer les personnages les plus improbables et nous raconte comment il a du finir son séjour à courir les administrations locales afin de se procurer un nouveau passeport et ainsi pouvoir quitter les lieux au plus vite alors qu’il est amaigri, fatigué et affaibli par une maladie dont il n’arrive pas à se défaire.

Comme une sorte de course contre la montre, la deuxième partie de "Bureau des prolongations", s’attache précisément à raconter les déconvenues de Simon face à des administrations cambodgiennes corrompues. On lit ses pérégrinations comme une véritable aventure rocambolesque, et même parfois drôle, comme lorsqu’il se compare, dans une sorte de délire, à Tintin ou Corto Maltese, qui eux ne sont jamais malades et restent toujours propres sur eux, quelques soient les péripéties et les problèmes rencontrés.

Ego comme x - 112p, 22€ - 2005


Nous sommes sociaux !