HOP BD

Critiques de Bandes Dessinées depuis 2006


Robert Kirkman et Tony Moore : Walking dead, tome 1

Publié par benoit sur 1 Septembre 2006, 18:51pm

Catégories : #bdblog




"Walking dead" commence au réveil douloureux d’un policier qui se retrouve seul dans un hôpital désaffecté. Très vite, celui-ci va se rendre compte que le monde à quelques peu changé durant tout le temps qu’il est resté endormi suite à une intervention de police lors de laquelle il s’était fait tirer dessus. Malgré l’omniprésences de morts-vivants quelque peu collants, il part à la recherche de sa famille qu’il retrouve réfugiée dans un camp de résistants regroupés autour de leurs caravanes.

Ainsi, on découvre ainsi au fil des pages un univers bien glauque dans lequel quelques hommes, femmes et enfants vivent reclus, repliés sur eux-mêmes, avec l’angoisse permanente d’être attaqué par les monstres.  Malgré cela, ils doivent vivre et s’organiser en surmontant les difficultés liées aux attaques probables.

Comme souvent dans ce genre de récit, Le plus intéressant ne réside pas dans la confrontation avec les morts-vivants mais ans l’étude des comportements humains. Ici on découvre des hommes déracinés de leur quotidien d’américains moyens, devant faire face à une situation improbable, dans un espace lieu et temps indéterminé. On suit les réactions, les crises au sein du groupe et les conflits de personnes qui deviennent plus importants au fil du temps.

Même si le dessin n’est peut-être pas à la hauteur du récit, des personnages aux traits sans doute pas assez dur ni réaliste par moment, on parcourt malgré tout ce premier tome avec le plaisir de voir tout ce petit monde de campeurs pas vraiment à la fête se dépêtrer tant bien que mal de leurs soucis. Avec une référence cinématographique bien présente à chaque page, "Walking dead" n’apportera rien de neuf au genre mais permettra malgré tout de passer un bon moment. 

Semic / noir - p, 10€ - 2005

Nous sommes sociaux !