HOP BD

Critiques de Bandes Dessinées depuis 2006


Catel & Bocquet - Kiki de Montparnasse

Publié par benoit sur 24 Avril 2007, 12:25pm

Catégories : #bdblog




Une des belles surprises en ce printemps 2007 est assurément la sortie de la copieuse biographie en bande dessinée de "Kiki de Montparnasse", signée Catel (auteur notamment de la série des Lucie, mai aussi du sang des Valentines ainsi que de nombreux contributions dans le milieu de la presse jeunesse) et l’écrivain et éditeur José-Louis Bocquet, pour évoquer la vie de "Kiki de Montparnasse", personnalité hors du commun qui fut, au tout début du XXe siècle, l’amie et l’égérie de nombreux artistes du Paris de l’époque.
Née Alice Prin, cette femme à la beauté indiscutable fut l’une des figures les plus marquantes de la vie artistique parisienne de l’entre-deux guerres, au moment de ce que l'on a appelé les "Années Folles". On la retrouve ainsi dans ce très beau livre, en compagnie de Modigliani, Duchamp, Desnos, Picasso, Cocteau, Aragon et bon nombre de surréalistes ou d’artistes (rattachés à l’art moderne), comme Foujita et Man Ray.
Dans ce portrait attachant et très documenté, on sent que les auteurs sont tombés sous le chambre de cette femme frivole, gouailleuse et un peu trop libre pour l’époque.
Et comment aurait-il pu en être autrement au regarde de cette vie bien remplie, d’une richesse incroyable, dans une époque pleine d’insouciance et milieu dédié avant tout à l’expression artistique.
Une vie trépidante, pleine d’excès, menée à 100 à l’heure et dont on retiendra d’abord cette photo désormais classique de Man Ray où elle est assise et dont le dos nu est assimilé à un corps de violoncelle.
Il arura donc fallu pas moins de 370 pages à nos deux auteurs pour compter les mille et unes facéties de Kiki de Montparnasse dans un livre à la fois, amusant et bouleversant, qui se veut aussi le témoignage d’une page de notre histoire culturelle.

casterman/écritures - 374p, 18.95€ - mars 2007

Nous sommes sociaux !