HOP BD

Critiques de Bandes Dessinées depuis 2006


Pain d’alouette tome 1, de Christian Lax

Publié par benoit sur 29 Décembre 2009, 15:02pm

Catégories : #bdblog

http://idata.over-blog.com/0/40/51/43/1/Pain-dalouette.jpgSuite de "L’Aigle sans orteils" parus chez Dupuis/Aire Libre en 2006, « Pain d’alouette » met, une nouvelle fois, en scène le petit monde du vélo, au début du siècle dernier, à travers une belle histoire qui raconte la vie de quelques mineurs de fond dans la région de Roubaix, là où arrive la fameuse course cycliste « Paris-Roubaix ».
Nous sommes en 1919, dans le Nord-Pas-de-Calais. Quentin Ternois, un ancien cycliste toujours féru de vélo emmène son neveu Elie voir le Paris-Roubaix. Une course qui va avoir un effet "révélation" sur ce jeune homme plus enclin à se passionner pour les courses à vélo que pour le travail au fond de la mine… au grand dam de son père qui ne voit pas cette passion du vélo d’un très bon oeil.
Au même moment, Dans le sud de la France, des amis du coureur Amédée Fario (le héros de « L’Aigle sans orteils »), mettent tout en œuvre pour retrouver la fille, du coureur, la petite Reine, placée dans un orphelinat où elle subit la tyrannie du directeur, patriote à l’extrême, plus préoccupé à faire chanter marseillais à ses pensionnaires plutôt que de leur offrir des conditions de vie acceptables.
Avec ce nouveau livre, Lax rend une fois de plus hommage aux forçats du vélo, mais pas seulement, en racontant une historie très touchante et captivante dont le titre ("Pain d’alouette") évoque les restes de repas que les mineurs remontaient pour leurs enfants à la fin de la journée.  Un livre qui vaut avant tout pour les superbes dessin et les couleurs de Lax, représentant magnifiquement les paysages, les routes pavées du nord, mais aussi la mine, et ces visages, ces gueules cassées aux expressions de douleurs vraiment bien rendues.

[7.5/10]
Pain d’alouette, première époque
Scénario, dessins, et couleurs : Christian Lax
Editeur : Futuropolis
72 pages couleurs – 16€
parution : 5 novembre 2009

Nous sommes sociaux !